• pourvu que dans l'éternité je me souvienne de tout


    ET TOUTES NOS PENSÉES SERONT NOIRES


    L'ambiance y est.
    Papier peint à moitié arraché, trace de cigarette sur les murs, et quelques bouteilles de scotch éparpillé dans ce capharnaüm. Allongé, je regarde le plafond en crachant pour une dernière fois des spirales de fumé que je disperse dans la pièce. Je ne laisse pas grand chose derrière moi, juste des maux et un tapis bleu sali par ces quelques sanglots qui éclatent le long de mes poignets. Ma cigarette arrive à son terme, ça y est, c'est terminé. Ma dernière pensé sera pour Dali :"
    Je réclame une vie dans l'au-delà avec persistance de la mémoire. Je veux bien renoncer aux béatitudes éternelles pourvu que dans l'éternité je me souvienne de tout".
    Pourvu, oui pourvu que je ne me souvienne de rien.

     

    pourvu que dans l'éternité je me souvienne de tout


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :