• Elles sont bien noires, les pensées des nuits blanches.

    Je ne pensais pas que je pouvais dormir autant. Même quand je me couche très tard du genre 6h00 ou 7h00 du matin, je me lève toujours aux environs de 14h (riez, riez, mais en soi ça ne fait pas tant d'heures de sommeil que ça). Il y a peu, j'ai décider de reprendre un rythme decent, non parce-que bon, vivre la nuit et dormir le jour en soi ce n'est pas dérangeant, mais on n'a plus trop de vie en parallèle de ça. Hé oui, quand on vous propose d'aller faire du shopping vers 9h00 pour échapper à la foule, vous êtes obligé de dire non :

    - Tu comprends, en me couchant à 7h00 ça me fait faire une sorte de nuit blanche et je serais trop fatigué.

    Oui, vous n'avez plus de vie sociale, mais vous avez la paix. Personne sur le dos, et même plus de parents sur le dos pour vous dire que :" quand même, tu pourrais te coucher plus tôt". Enfin, toujours est-il que j'ai voulu reprendre le rythme. Après avoir essayer la méthode de : coucher tard lever tôt (comme ça le soir on se couche tôt vue qu'on est crevé) qui fût un véritable échec étant donné que je n'entends pas le réveil ou que dans un accès soudain de j'enairienàfoutre je me rendors. J'ai alors tenté la méthode : nuit blanche. Bien oui, une bonne nuit blanche, et le soir on ce couche à 21h00 pour se réveillé bien tôt. Ha, mais quel merveilleuse idée, j'ai tenue jusqu'à 8h00 du matin sans aucun problème, à me promener dans la maison, parfois dehors sans ressentir les effets de la fatigue. Vers 11h00 j'ai failli craquer :" m'allonger, juste trois minutes et ZZzzzZ..."

    Mais je n'ai pas craqué, et quand il fût 21h35, j'ai décidé de me jeter dans les bras de Morphée, après tant d'heures d'absence je devais lui manquer. Moi elle me manquait. Et j'ai dormi dans l'idée que à 10h tapante je me réveillerai en forme, prête à aller courir le marathon. J'ai dormi dans l'idée que je verrai peut être même ma mère rentrer du travaille, et que je pourrai aller faire du shopping avec des copines en pleine forme.

    Alors oui, oui, je me suis réveillé en forme, il n'y a pas de doute là dessus. Par contre je ne me suis pas levé à 10h00 ni même à 11h00 ce qui aurait pu être très glorieux. Pas à 13h00 et encore moins à 14h00... A 15h30. J'ai dormi de 22h jusqu'a 15h30. J'ai eu se sentiment de m'être fait roulé. Je n'avais jamais autant ressenti un tel sentiment de frustration (bien sur que j'exagère).  Et un des seuls moyens d’extirper la frustration, c'est sans doute la dérision.

    Elles sont bien noires, les pensées des nuits blanches.

    (l'image n'est pas de moi)

     

    Je commence à stresser un peu, demain j'ai mes resultats d'exam...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :