• C'était trop vrai pour être beau.

    Rien de particulier ces temps ci. Pourtant les examens arrivent à grand pas. Comme toute fin de semestre (si, si, il me reste que trois semaines de cours) on ressent cette espèce de fatigue générale, autant de la part des élèves que des profs. Nous, les élèves ingrats, montront un désintérêt grandissant, et une flemme sans pareil (mais peut être qu'il s'agit que de moi). Les profs ne sont guère mieux, ils semblent se confronter à la terrible réalité de leurs matières. Mme.Red a constaté quelque chose qui a semblé l'anéantir :

    - De toute façon, cela commence toujours par un critique d'art. Nous a t-elle dit en parlant du cubisme, et en nous disant à contre coeur le nom du critique de l'époque qui se moquer de ce mouvement :"mais le retenez pas, c'était pas un type bien". J'aime l'objectivité.

    M'enfin bref.

     

    C'était trop vrai pour être beau.

    (L'image n'est pas de moi)

     


  • Commentaires

    1
    LenaMatsuo
    Dimanche 2 Juin 2013 à 14:18

    "L'image n'est pas de moi", c'est bien dommage, elle est sublime.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :